L'ÉCONOMIE CIRCULAIRE, QU'EST-CE QUE C'EST ?

" L’économie circulaire désigne un modèle économique dont l’objectif est de produire des biens et des services de manière durable, en limitant la consommation et les gaspillages de ressources (matières premières, eau, énergie) ainsi que la production des déchets. Il s’agit de rompre avec le modèle de l’économie linéaire (extraire, fabriquer, consommer, jeter) pour un modèle économique « circulaire ». "

(Ministère de la transition Écologique et Solidaire)

LES 3 PRINCIPES DE L'ÉCONOMIE CIRCULAIRE

CONCEVOIR
SANS DÉCHETS

UTILISER
AU LIEU D'USER

RÉGÉNÉRER EN PLUS DE PRÉSERVER

RETOMBÉES DE L'ÉCONOMIE CIRCULAIRE

Pourquoi une économie circulaire ? 

 

380 milliards de dollars par an : c'est l'économie nette minimale de matière première en Europe générée par une économie circulaire  (Fondation Elllen MacArthur)

23 milliards d'euros : c'est l'activité générée par la réduction d’un point de pourcentage de la consommation des ressource (Commission européenne)

1,4 à 2,8 millions : c'est le nombre d’emplois européens créé par la réduction de la consommation des ressources de 17%

 

Résilience des communautés = Multiplication des acteurs de proximité et locaux

Régénération de la nature = Renforcement de la biodiversité

Valorisation du patrimoine naturel = Création de valeur autour de ressources disponible à proximité

 

Pourquoi une économie circulaire insulaire ? 

La Polynésie est munie d’un contexte différent de celui des grandes villes urbanisées et aisément connectées à des chaînes d’approvisionnement à grande échelle. Elle ne peut espérer avoir les mêmes retombées en appliquant les même actions en ce qui concerne le déploiement d’une économie circulaire à l’échelle de son territoire. Par conséquent, il est nécessaire d’adapter celles-ci aux aspects géographiques, économiques, sociaux et législatifs de nos îles.

Les îles du Pacifique, de l’océan Indien ou des Caraïbes, dont l’économie repose principalement sur le tourisme international, pourraient ainsi trouver dans l’économie circulaire insulaire une réponse aux problématiques qu’elles rencontrent aujourd’hui : accumulation de déchets, difficulté de mettre en place des structures de production, de transport et de traitement à petite échelle, dépendance à l’importation de biens de consommation et d’énergie fossiles. 

La vision de ce modèle apporte un nouveau regard sur les nombreuses ressources naturellement présentes sur nos territoires. De ce fait, elle laisse la porte ouverte à des solutions simples et systémiques à mettre en place.

Quels sont les bénéfices d’une économie circulaire ?

 

En réduisant leur consommation de matières premières et d’énergie, l’économie circulaire permet aux entreprises de faire des économies et des gains de productivité. En effet, une étude réalisée pour la Fondation EllenMacArthur en 2012, révèle que l’économie circulaire permettrait de réaliser une économie nette minimale de 380 milliards de dollars par an de matières premières en Europe. D'après la Commission européenne, chaque point de pourcentage de réduction de la consommation de ressources par une meilleure efficacité conduirait à générer 23 milliards d'euros d'activité. 

Sur la base d'une perspective de 17% de réduction de la consommation des ressources, il s'agirait donc d'une création d'emplois comprise entre 1,4 et 2,8 millions d'emplois en Europe, et 200 000 et 400 000 emplois en France. 

Basée sur une logique de proximité, l'économie circulaire encourage le développement d'emplois locaux. D’après l’Institut de l’économie circulaire, cette création de valeur positive se fonde ainsi sur « la consommation relocalisée, le soutien à une activité industrielle et agricole sur les territoires et le développement de nouvelles filières dédiées à la réparation, au réemploi et au recyclage ». 

Prometteuse d'un modèle de développement écologique et économiquement viable, l'économie circulaire bénéficie actuellement d'un contexte global et d'opportunités qui lui sont très favorables : quantité conséquente de déchets non valorisés, normes environnementales de plus en plus strictes, évolution du comportement des consommateurs plus sensibles à d’autres types d’économies, etc.

 

NOTRE MISSION : FACILITER LA MISE EN PLACE D’UNE ÉCONOMIE CIRCULAIRE INSULAIRE

Fenua Data conseille et accompagne les organisations dans le déploiement de projets vertueux et circulaires.

 

Plutôt que de se reposer sur l'innovation internationale pour répondre à nos défis, pourquoi ne deviendrions-nous pas le changement que l’on souhaite voir sur notre territoire ? Nous sommes convaincus que nos solutions doivent être créées localement, et qu'elles ne peuvent être importées de l'étranger pour répondre à nos enjeux spécifiques. C’est pourquoi nous croyons qu’une économie circulaire insulaire doit être pensée et appliquée en Polynésie française.

 

Partant du principe que nous vivons dans une système interdépendant, Fenua Data croit  également que la réussite de cette économie repose sur la prise en compte de notre culture Polynésienne, socle de notre société. Nous devons ainsi nous inspirer de notre essence même de peuple polynésien, à savoir, notre rapport à la nature, notre esprit communautaire, notre patrimoine culturel et notre savoir-faire ancestral.

 

Ces éléments clés se doivent d'être intégrés dans nos structures managériales et nos fonctionnements organisationnels. En complémentarité, l'innovation technologique, le biomimétisme, la permaculture, le zéro déchet, l’économie de partage ou encore l’écoconception sont autant de stratégies innovantes qui nous aideront à créer cet écosystème viable d’économie circulaire insulaire.